APCE 93

 Association Pour le Couple et l'Enfant en Seine-Saint-Denis

apce93@gmail.com

tel: 01 48 35 16 44

 
Therapist

L’APCE 93 a pour objet : d’accompagner les personnes, les couples et les familles dans l’évolution de leur vie affective, sexuelle et sociale, et ce dans le respect de chacun ; de prévenir les dysfonctionnements familiaux et leurs conséquences auprès des parents comme des enfants; de favoriser le maintien des relations de l’enfant avec chacun de ses parents en cas de séparation du couple, de recomposition familiale ou lorsque l’enfant est retiré du foyer parental. Apolitique et non confessionnelle, elle a vocation à accueillir par des professionnels toute personne qui la sollicite, quelle que soit sa situation.

L’APCE 93 garantit la compétence de ses professionnels salariés : psychologue clinicien, conseiller conjugal et familial, médiateur familial, psychothérapeute de couple, enquêteur social, intervenant des espaces de rencontre pour le maintien des relations enfants-parents…
L’objectif de notre association est d’agir le plus possible en prévention auprès des couples et des familles en difficultés relationnelles par la mise en place décentralisée de services diversifiés : consultation conjugale et familiale, médiation familiale, soutien à la parentalité, espace de rencontre enfants parents, enquêtes sociales à la demande des Juges aux Affaires Familiales.

Cette offre se situe en complémentarité des centres de planification et d’éducation familiale et se développe en liens étroits avec les travailleurs médico-sociaux, les chefs de projet, les médecins, les enseignants, les agents des CCAS… Ce travail partenarial est en effet indispensable pour atteindre les familles les plus en précarité qui ne viendraient pas spontanément rencontrer les praticiens : nous devons être suffisamment connus afin que l’orientation puisse être effectuée de façon satisfaisante par les autres acteurs du secteur social.

L’APCE 93 travaille avec les magistrats du Tribunal Judiciaire de Bobigny qui lui adressent tout au long de l’année trois types de désignations :
- Enquêtes sociales et auditions d’enfants
- Exercice du droit de visite d’un parent dans le cadre de l’Espace de Rencontre
- Médiation familiale

 

Nos métiers et missions:

Médiation familiale :

La médiation familiale est le plus souvent destinée aux membres d’un couple ayant décidé de se

séparer et ayant besoin d’un tiers neutre (le médiateur) pour trouver ensemble des solutions
constructives pour l’avenir. En médiation, les deux parties doivent réussir à sortir de la
logique à l’œuvre dans le conflit et accepter qu’il n’y ait ni gagnant ni perdant. Elles
prendront ainsi la coresponsabilité des accords auxquels la médiation sera parvenue. Un
protocole d’accord peut être rédigé et signé par les deux parties.

(Pour plus de renseignements, voir onglet spécifique en haut de page)

Enquêtes sociales :

Dans de nombreux dossiers de divorce et de séparations, le Juge aux Affaires Familiales a besoin d’informations objectives et actualisées sur l’environnement des enfants afin de statuer sur l’autorité parentale, la fixation de la résidence alternée ou non, le droit de visite et d’hébergement classique, restreint ou élargi ou encore le montant de la contribution à l’éducation.


L’article 373-2-12 du Code Civil prévoit ainsi «  qu’avant toute décision fixant les modalités de l’exercice de l’autorité parentale et du droit de visite ou confiant les enfants à un tiers, le juge peut donner mission à toute personne qualifiée d’effectuer une enquête sociale. Celle-ci a pour but de recueillir des renseignements sur la situation de la famille et les conditions dans lesquelles vivent et sont élevés les enfants. »


Le Juge aux Affaires Familiales peut ainsi ordonner d’office une enquête sociale lors d’une audience de tentative de conciliation d’une procédure de divorce, lors d’une audience d’incident, lors d’un référé JAF ou d’une requête JAF.

Espace de Rencontre :

La fonction principale de l’Espace de Rencontre est de permettre à un (ou plusieurs) enfant(s)
de rencontrer un parent lorsque aucune autre solution n’a pu être trouvée pour l’exercice du
droit de visite. La quasi-totalité des rencontres est ordonnée par des Juges aux Affaires
Familiales du Tribunal Judiciaire de Bobigny, dans des situations de contentieux conjugaux
ou familiaux qui nécessitent la présence de tierces personnes (psychologues et éducateurs)
capables d’assurer la sécurité de l’enfant concerné ainsi qu’un travail d’accompagnement de
cet enfant qui retrouve un parent qu’il n’a souvent pas vu depuis très longtemps.

Pour s'adresser au point rencontre:

tél: 07 81 53 11 98

pointrencontreapce93@gmail.com


Le Conseil Conjugal et Familial:

Cette action comprend les consultations (entretiens individuels et entretiens avec des couples) ainsi que les actions collectives (essentiellement des interventions auprès de jeunes, notamment des établissements scolaires des communes où l’APCE 93 est implantée).


1) Les consultations conjugales et familiales de l’APCE 93

Elles s’adressent en premier lieu à toutes les personnes qui éprouvent des difficultés dans leur vie conjugale ou familiale. L’objectif est de les aider à mieux gérer leur vie affective et relationnelle et donc de sortir de certaines souffrances psychiques voire physiques qui nuisent à leur existence. Le risque pour certains serait sinon de garder la même problématique nuisible tout au long de leur vie, avec toutes les répercussions négatives que cela pourrait avoir sur la vie familiale mais aussi professionnelle.
On se situe donc résolument dans une perspective de prévention des crises et des violences conjugales bien sûr, de certains problèmes sexuels également mais aussi prévention des souffrances dont les enfants pourraient être victimes, avec leur cortège de conséquences dramatiques : échec scolaire, conduites addictives, fugues…


A quel moment consulter?

-Quand des difficultés confrontent le couple ou la famille aux limites de sa capacité de dialogue et de résolution des conflits.

-Lors d’évènements ou épreuves modifiant en profondeur l’équilibre de la cellule familiale : naissance, maladie, chômage, retraite, deuil…

-En cas de questionnement sur la pérennité du couple, du fait d’une évolution divergente des attentes de chacun, dans un contexte d’infidélité, de violence, de désenchantement, d’incompréhension…

-Après une séparation, quand on est tenté de s’enfermer dans son chagrin et le sentiment d’échec, quand on a peur d’engager de nouvelles relations affectives.


La consultation conjugale et familiale aide les personnes, les couples et/ou les familles à:

-dépasser la crise,

-rétablir une communication,

-comprendre l'origine des difficultés,

-reconstruire un projet de vie, seul, à deux, en famille.


Chaque consultation dure environ une heure et est assurée par une conseillère conjugale et familiale. Les personnes intéressées peuvent venir seules ou en couple. Le nombre total de séances est très variable : parfois un seul rendez-vous suffit pour débloquer une situation mais souvent un travail sur plusieurs semaines est nécessaire.

Les consultations ont lieu dans différentes communes du département.


2) Les actions collectives

Elles sont organisées ponctuellement, le plus souvent à la demande des communes où nous sommes implantés. Il s’agit en premier lieu d’interventions auprès des jeunes des établissements scolaires, sous la forme d’actions de sensibilisation aux enjeux et aux problématiques inhérents à la vie affective, relationnelle et sexuelle; et en particulier au respect de l’Autre (son corps, ses désirs).

Il peut aussi s’agir parfois d’interventions dans le cadre de conférences ou de débats, notamment avec des parents ou encore de l’animation de groupes de parole notamment avec des femmes dans le cadre de la lutte contre les violences conjugales.

 
Niña y psicóloga
 

Siège social:

5 Rue Anatole France, 93120 La Courneuve.
(Pas d'accueil physique des usagers sans rendez vous)

POUR TOUT RENSEIGNEMENT:

tel: 01 48 35 16 44

apce93@gmail.com

¡Gracias por tu mensaje!